Présentation

Concours

Recommander

Mercredi 6 décembre 3 06 /12 /Déc 01:59
Désolé à tous ceux qui ont posté des commentaires et à qui je n'ai pas répondu, ou qui regardent de temps en temps ce blog.  Depuis un mois, et pour encore un peu de temps, travail acharné! Même plus le temps de lire....
Mais je serais bientôt de retour frais et dispos. A + a tous...
Par cristof - Publié dans : bibliovirtuel
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Vendredi 17 novembre 5 17 /11 /Nov 23:24
    Ce recueil de nouvelles de robert Walser est une merveille de simplicité et d'humanisme. On y découvre, sur des thèmes et des lieux courants, un univers de poésie et de nostalgie.
    On imagine facilement, au détour de la "promenade du soir" , ou dans "la rue", le vieil écrivain errant seul dans la neige. Le récit "madame Scheer" m'a particulièrement touché : en décrivant cette vieille femme detestée et avare, Robert Walser nous montre magnifiquement que dans chaque être un peu de bon persiste.
    On a réellement l'impression de voir le monde par les yeux d'un enfant réveur, et qu'il est bon, parfois, de retomber en enfance!



Edition points    142 p.
Par cristof - Publié dans : Walser Robert
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Vendredi 17 novembre 5 17 /11 /Nov 23:06




    Court roman de Bougakov, "coeur de chien" est une oeuvre fantastique, hilarante et inquiétante.
    Un scientifique Russe, spécialiste du rajeunissement et des greffes, tente l'expéience de sa vie : implanter l'hypophyse d'un mort sur un chien errant.
    Ce roman a un violent arrière goût de satire, et on voit avec jubilation comment, dans les années 20, l'écrivain percevait le militantisme.
    Tout comme dans "Diablerie", on est happé par la folie de l'auteur. On peut même parfois être mal à l'aise en raison de cette ambiance et de la de sensation d'angoisse qui émane de ses pages. Dans "coeur de chien", on ressent plus que jamais le pessimisme camouflé dans le comique.


Edition le livre de poche 156 p.
Par cristof - Publié dans : Boulgakov Mikhaïl
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Dimanche 24 septembre 7 24 /09 /Sep 23:21

  Ce court livre nous expose les principes de la dialectique de Scopenhauer... En fait, l'"art de la controverse" y est illustré en exposant les méthodes permettant de venir à bout de tout interlocuteur lors d'une discussion.

La lecture de ce livre est très plaisante : en partant du postulat que la dialectique ne recherche pas la vérité (elle est du ressort de la logique), mais uniquement à défendre sa thèse ou détruire celle de l'adversaire, l'auteur présente plusieurs stratagèmes, exemples à l'appui, permettant d'étayer ses théories. On prend avec plaisir un véritable cours de mauvaise foi!

 Edition Circé, 119 p.

Par cristof - Publié dans : Schopenhauer Arthur
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Dimanche 24 septembre 7 24 /09 /Sep 23:03

 Fabuleux livre historique traitant de la bataille qui fut le tournant de la seconde guerre, "Stalingrad" est un ouvrage minutieux, ou l'auteur a mis toute sa science et son art à méler l'analyse tactique et l'anecdote historique. Lors de la lecture, on se sent comme immergé dans ce conflit. On est sans cesse ballotté d'un camp à l'autre, ou les horreurs rivalisent entre elles.

Au tournant des pages, on découvre les témoignages des survivants, on perçoit tous les enjeux stratéqiques - et toutes les erreurs - qui ont émaillés cette guérilla urbaine. On en vient même à redouter l'approche de l'hiver...

"Stalingrad" nous en apprend plus sur les dessous de l'opération Barberousse, et sur les rôles tenus par les hauts responsables Soviétiques lors du conflit. L'auteur ne s'est pas borné à nous offrir un simple récit historique, il a fait revivre pour nous les différents protagonistes, du général Von Paulus, au simple homme de troupe, en passant par le légendaire tireur d'élite Vasily Zaitsev...

 

Edition : le livre de poche, 605 p

Par cristof - Publié dans : Beevor Anthony
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 11 septembre 1 11 /09 /Sep 15:42

 André Gide nous livre avec précision et sans artifices le récit de la relation entre un pasteur et une jeune aveugle. Pygmalion de la jeune fille, l'éveillant à la pensée et au monde environnant, l'homme noue avec son "élève" des liens forts, et toute une série de réflexions nous est ainsi offerte...  Quelle est la part du monde sensible dans nos vices? Quelle est le lien qui relie monde idéaliste et monde réel?

Ce roman laisse, de par son dénuement, un sentiment flou, en clair obscur... On a parfois presque l'impression de tenter de se souvenir d'une petite mélodie lumineuse et triste...

Par cristof - Publié dans : Gide André
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Dimanche 30 juillet 7 30 /07 /Juil 00:48

  Suite à sa relation avec un jeune Lord, Oscar Wilde fut envoyé en prison pour homosexualité. Il y rédigea "De profundis", une longue lettre destinée au jeune Lord. Ce témoignage est émouvant et d'une beauté rare. Toute personne ayant lu 'le portrait de Dorian Gray" se devrait de découvrir "De profundis", qui est une réponse au récit qui mettait l'esthétique au dessus de tout. Dans "De profundis", on sent réellement Wilde à nu (même s'il avait déjà projeté d'éditer sa lettre, ce qui lui ôte une certaine spontanéïté).

La ballade de la geôle de Reading est un poème dédié à un jeune officier, pendu pour avoir tué sa femme par amour. On y sent le sens aiguë de l'esthétisme de Wilde, mais débarrassé des fards du "portrait".

Deux oeuvres faites avec la chair de l'écrivain, à découvrir...

Edition le livre de poche, 281 p.

Par cristof - Publié dans : Wilde Oscar
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Dimanche 30 juillet 7 30 /07 /Juil 00:32

  Roman le plus humoristique de John Steinbeck, "Tortilla flat" nous fait rencontrer une bande de paysanos Californiens dont la vitalité et la liberté d'esprit défient le rêve Américain. Dans un environnement pauvre, au milieu de la misère sordide, une bande d'amis se croisent et se rencontrent (souvent dans le but d'étancher leur soif...), jusqu'à ce qu'un héritage change leurs vies...

On porte un regard amusé face aux aventures (à l'odyssée...) de Danny et ses amis. On ressent la force de l'amitié et de la vie au jour le jour, et du côté éphémère de tout cela... Malgré l'ironie affectueuse, et l'humour se dégageant du récit, un arrière goût mélancolique peut poindre au détours du récit.

Edition Gallimard, collection Folio, 251 p.

Par cristof - Publié dans : Steinbeck John
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus