De profundis, La ballade de la geôle de Reading

Publié le par cristof

  Suite à sa relation avec un jeune Lord, Oscar Wilde fut envoyé en prison pour homosexualité. Il y rédigea "De profundis", une longue lettre destinée au jeune Lord. Ce témoignage est émouvant et d'une beauté rare. Toute personne ayant lu 'le portrait de Dorian Gray" se devrait de découvrir "De profundis", qui est une réponse au récit qui mettait l'esthétique au dessus de tout. Dans "De profundis", on sent réellement Wilde à nu (même s'il avait déjà projeté d'éditer sa lettre, ce qui lui ôte une certaine spontanéïté).

La ballade de la geôle de Reading est un poème dédié à un jeune officier, pendu pour avoir tué sa femme par amour. On y sent le sens aiguë de l'esthétisme de Wilde, mais débarrassé des fards du "portrait".

Deux oeuvres faites avec la chair de l'écrivain, à découvrir...

Edition le livre de poche, 281 p.

Publié dans Wilde Oscar

Commenter cet article

Jean Christophe Bataille 21/08/2006 20:08

Merci de votre passage. Je suis effectivement un grand admirateur du style de Louis Ferdinand.
A bientot.