Pour qui sonne le glas

Publié le par cristof

   Grand roman d'Hemingway, "pour qui sonne le glas" a comme toile de fond la guerre civile Espagnole vers 1935. Au milieu de la faune hétéroclite des maquisards Espagnols, on y rencontre le personnage central, un artificier Américain qui tente de rassembler les rebelles en un même projet. Au milieu de cette troupe, une jeune rebelle Espagnole...

Ce décor, propice à l'action, est surtout le terrain d'une interrogation sur l'existence, le sens de la vie et le devoir... tout ceci entrecoupé de scènes violentes et crues (notamment un massacre de fascistes par les maquisards, montré sans concessions). Le personnage principal communique cependant peu d'émotions, et parait comme idéalisé (on sent que l'écrivain a largement du puiser en lui-même). On pourrait presque s'imaginer que ce ne sont plus des hommes, mais des sentiments qui se rencontrent et s'affrontent dans "pour qui sonnent le glas"

Publié dans Hemingway Ernest

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Cuné 10/06/2006 13:17

Je l\\\'ai tellement aimé ! C\\\'est dans ce roman là que l\\\'acte d\\\'amour fait trembler la terre, par exemple, ça ça reste l\\\'un des trucs les plus forts que j\\\'ai pu lire...

bettina soulez 26/04/2006 18:43

J'ai un peu honte de dire que ce livre qui a plu à tant de gens m'a un peu ennuyée. Je l'ai lu il y a longtemps...