L'insoutenable légéreté de l'être

Publié le par cristof

Une oeuvre ou se mèlent l'amour et la mort, la légéreté et la pesanteur... Au point que l'on en vient à ne plus savoir si la tristesse l'emporte sur la joie. L'impression qui se dégage de cette lecture est très ambigue et les relations nouées entre les différents protagonistes sont toutes teintées d'une vague saveur amère.

Jalousie, séduction, insouciance, et bien d'autres sentiments y sont passés au scalpel de M. Kundera.

Publié dans Kundera Milan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

sophie martin 15/11/2006 15:01

Ce livre est une véritable histoire d'amour comme on n'en retrouve que très peu dans la littérature.Dans ce roman où se mélange amour passioné, amour romantique, et amour "éclair" la tristesse nous enivre. Elle en vient même à nous faire pleurer.

Bettina Soulez 18/10/2005 18:51

et j'ai beaucoup aimé "L'immortalité", livre dans lequel il évoque "Bettina", la muse de Goethe ! Cela ne pouvait que me plaire !