L'enfant du nouvel an

Publié le par cristof

Cet ouvrage en apparence anodin (il s'agit de la biographie de Lao She, né en 1899, au dernières minutes d'un siècle agonisant), a eu en réalité un retentissement énorme. Lao She, connu à une époque comme ayant été un des promoteur du communisme Chinois, avait réalisé là une oeuvre personnelle, et non pas une oeuvre à visée commune. Rompant avec la tradition des écrivains du régime, Lao She dut cacher son texte. Il ne fut publié réellement qu'après son "suicide". Il s'agit donc malheureusement d'un roman inachevé (on pourra rester sur sa faim...).

Au dela de la "vie" de ce texte, il s'agit d'une biographie pleine de malice, de tendresse et de poésie sur le peuple de Pékin. On y voit comme si on y était le déclin des Mandchous et l'arrivée des étrangers. Lao She arrive une fois de plus à nous faire vivre ces heures révolues de la Chine d'antan...   

Publié dans She Lao

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

clarinette 04/10/2005 13:03

décidément, encore un livre que j'ai envie de lire !