Le double

Publié le par cristof

Roman étrangement schizophrène, le double nous fait à nouveau entrer dans les névroses de Dostoievski. Cette fois, le héros, un terne bureaucrate, se retrouve face à son double, une sorte de jumeau de lui-même, qui réussit tout ce qu'il n'ose réaliser.
Cette depossession de soi est assortie d'un sentiment ambigue sur la relation crée entre les deux clones. On s'interroge sur la signification profonde de ce roman tout en le dévorant.

Publié dans Dostoievski Fedor

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article